Six mondes indélébiles

Lier, délier 2016

Atelier de Francine Denault

Des signes ou symboles de la nature humaine, animale et végétale, sont sans le vouloir le point de départ du processus créatif. Tout est sujet à interprétation, l’inconscient se révèle en de multiples gestes impulsifs et intuitifs et rejoint en une sorte de communion, ce qui pourrait ressembler aux origines de la terre et de l’humain. Dans cette exposition collective sous le thème rassembleur, Lier Délier, je voudrais provoquer, sensibiliser, responsabiliser l’humain que nous sommes, face à tous les changements écologiques, humanitaires et sociaux que nous subissons aujourd’hui. J’ai choisi d’exprimer mes réflexions en dénonçant la fragilité de l’écosystème, la pollution terrestre et spatiale, les bouleversements climatiques. C’est ainsi qu’apparait souvent dans cette série, notre petite planète quelque peu perturbée qu’il serait bon de secourir et protéger.

J’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir un nouveau support qui est le papier de roche, doux comme une peau de velours mais très résistant aux gestes spontanés, aux grafignes, aux coups de spatule et sur lequel l’acrylique glisse et se superpose à l’infini créant lumière et profondeur.

Je convie le regardeur à recomposer en toute liberté son propre univers tout en découvrant l’imaginaire de l’artiste.

 

 

 

© Tous droits réservés Francine Denault - Conception du site : Denise Faucher - Pexeto